WHITE BRIDGE [Business Beyond Boundaries]

Basé à Moscou, White Bridge est votre partenaire en Russie pour bien appréhender le marché et vous en faciliter l’accès. Conquérir et renforcer sa présence dans un nouvel environnement constitue une démarche complexe, chronophage et au coût élevé. White Bridge vous simplifie la tâche et s’assure de la réussite de votre projet en jouant sur deux leviers fondamentaux et souvent délaissés : la communication d’influence et l’intelligence économique.

Communication d’influence et réputationnelle sur le Web

Se démarquer de la concurrence est un avantage. Encore faut-il que cela se voit. L’équipe franco-russe de White Bridge déploie des stratégies d’influence en ligne efficaces afin que l’image de la société et de ses dirigeants contribue à la mise en valeur d’un savoir-faire orienté vers le client. Premier vecteur d’influence, le Web est une arène dans laquelle le premier arrivé devient vite l’arbitre du secteur. Fort de son expérience et savoir-faire en influence digitale, éprouvée auprès de grands groupes, décideurs et institutions publiques, White Bridge comprend les enjeux spécifiques au Web et sait mettre en œuvre les actions adaptées (veille, community management, relations publiques, référencement SEO, etc.).

En savoir plus

Intelligence économique et développement commercial

L’intelligence économique est au cœur du succès des entreprises leaders. Elle est d’autant plus indispensable lorsqu’il s’agit de s’engager dans un nouveau marché où l’environnement économique, concurrentiel et juridique est différent. Fort de son appartenance franco-russe, White Bridge est une source d’informations délivrées par un réseau d’experts qui sécurisent votre développement commercial. Parfois peu visible, l’information est trouvée, triée et hiérarchisée pour que vous puissiez vous en emparer et déterminer la meilleure stratégie commerciale à adopter aux côtés de nos experts.

En savoir plus

Véritable pont entre la Russie et l’Europe, White Bridge est l’interlocuteur privilégié des entreprises qui souhaitent entrer ou se renforcer sur les marchés CEI et des entités russes qui veulent en faire de même en Europe, mais dont les codes peuvent échapper à des dirigeants concentrés sur l’activité courante (RH, marketing, négociations, R&D, etc.).